Evènements 2016

 MARS 2016

 AVRIL 2016

  MAI 2016

JUIN 2016

AOÛT 2016

   SEPTEMBRE 2016

OCTOBRE 2016

 

Projet Danse au MAHP : « Tenue Contrainte Exigée » (automne 2015)

Le projet :

Projet de création en résonance avec l’exposition d’été 2015 au MAHP « Redingote et Caraco. Quand l’habit modèle la silhouette ».

Ont participé à ce projet les élèves de la classe de 1ère option arts plastiques du lycée Amiral de Grasse encadrés par leur enseignante d’arts plastiques Anne Bazin-Sadler. Ils ont été accompagnés par Delphine Pouilly, chorégraphe de la compagnie de danse Reveïda.

Les objectifs :

  • Permettre aux élèves de s’approprier les objets et le propos de l’exposition temporaire du MAHP « Redingote et Caraco. Quand l’habit modèle la silhouette ».
  • Étendre leur capacité à s’exprimer, apprendre à s’exposer face au groupe, faire passer un message par le corps.
  • Travailler sur le corps : comment je perçois le corps de l’autre à travers le vêtement ? Comment je me perçois ? Qu’est-ce que je veux transmettre ? Que perçoivent les autres ?
  • Comprendre comment dépasser une contrainte et comment elle peut devenir une source de créativité.

Le déroulement : septembre-novembre 2015

  • Visites de l’exposition d’été du MAHP.
  • 6 séances d’atelier-chorégraphie, dont 4 au sein des espaces d’exposition.
  • Valorisation du projet en public lors de la clôture de l’exposition le 10 novembre 2015.

Les élèves sont venus tout d’abord au musée découvrir l’exposition d’été et s’approprier son sujet : la contrainte du corps par les vêtements.

Durant le premier trimestre de l’année scolaire, les mouvements contraints du corps ont été explorés lors de séances de travail chorégraphique.

Parallèlement, en classe, les élèves travaillèrent avec leur enseignante sur la conception et la création d’une structure/sculpture à revêtir qui contraindra le corps dans ses mouvements lors de la représentation finale.

Le résultat final en images et en mots :

Tenues contraintes exigées(7)

 

Patrimoine Culturel Immatériel – PCI (2015-2016)

Projet Patrimoine Culturel Immatériel (2015-2016)

 

Structures associées : usines de Grasse et Association Patrimoine Vivant du Pays de Grasse

 Objectifs :

favoriser l’échange et la rencontre entre des personnes du monde de la parfumerie et ce au sens large (« du champ à l’usine ») et des jeunes.

L’idée est de rencontrer des personnes ayant exercé (retraités) ou exerçant (actifs), de créer des interconnexions entre différentes générations, de participer à la transmission du savoir-faire et de tisser des liens entre des personnes jeunes, moins jeunes ou seniors.

 Déroulement sur l’année :

Toutes les rencontres sont filmées, enregistrées et photographiées.

Ce matériel est ensuite mis à la disposition des enseignants.

  • 1er trimestre : lancement du projet / contextualisation

Rencontre au miP entre un médiateur des musées et les élèves : présentation historique de l’industrie du parfum, à l’aide des collections photos et du matériel industriel conservés pour contextualiser le projet.

Puis, élaboration du questionnaire en classe par les élèves avec les professeurs.

Enfin, mise en place du planning des interviews avec les professionnels.

  • 2ème  trimestre :

1ère rencontre avec une personne témoignant de son expérience (cultivateur);

2ème rencontre avec une personne témoignant de son expérience (usine);

3ème rencontre avec une personne témoignant de son expérience (laboratoire ou création).

  •  3ème  trimestre :

Réalisation finale à partir des savoir-faire « récoltés » lors de ces interviews : chaque enseignant est libre de choisir la forme qu’il veut pour « matérialiser l’immatériel ».

Valorisation du projet à prévoir sur le 3ème trimestre.

 

Résidence-Mission d’artiste (2015-2016)

Résidence-Mission d’artiste en lien avec l’exposition permanente du Musée d’Art et d’Histoire de Provence (MAHP)

Qu’est-ce qu’une résidence-mission ?

Une résidence-mission est organisée à des fins d’éducation artistique et culturelle à destination d’un public de jeunes de la maternelle au lycée. Elle repose sur une pleine disponibilité de l’artiste durant la durée de l’action ainsi que sur une diffusion du projet sur le territoire. Cette diffusion s’envisage pendant et après la période de résidence.

 Les objectifs :

  • Favoriser l’accès des jeunes à l’offre culturelle locale par des actions innovantes.
  • Leur permettre de s’approprier les ressources culturelles et historiques du musée, leur faisant ainsi porter un regard neuf sur leur environnement.
  • Sensibiliser les jeunes à la richesse et à la diversité des formes artistiques.
  • Rencontrer un artiste et son œuvre, interagir et questionner les processus créatifs et ainsi développer l’esprit critique des jeunes.
  • Contribuer au développement culturel et artistique du territoire.

La présentation de l’artiste en résidence :

Marie-Laure Gucciardi est une jeune artiste plasticienne franco-italienne.

Sa démarche artistique se conçoit in-situ. Son travail naît de l’espace dans lequel il s’inscrit et ne saurait être envisagé sans considération du lieu de présentation, dans et pour lequel il est conçu.

Dans sa pratique personnelle, Marie-Laure adapte son médium au projet : peinture murale, installation, performance, vidéos … Lors de ses différentes interventions, elle a collaboré avec un public large et diversifié.

Les classes participantes :

1 classe du LP Chiris, 1 classe du LP De Croisset, 2 classes de CE1-2 de l’école Pra d’Estang, 2 classes de CM1-2 de l’école G. Philipe, 1 classe de GS de l’école maternelle Les Jasmins, 1 classe de l’école maternelle l’Eau Vive réaliseront leur création artistique en lien avec le Street Art faisant suite à leur choix d’objets au sein des collections permanentes du MAHP. Ces  actions sont conçues de manière à rayonner sur l’ensemble des établissements scolaires du quartier Saint-Claude de Grasse.

Le projet :

Pour ce projet de Résidence-Mission initié par les musées de Grasse, Marie-Laure propose aux élèves d’aller tout d’abord à la rencontre des œuvres du Musée d’Art et d’Histoire de Provence.

Au sein des collections du MAHP, une sélection d’objets sera faite par les élèves suivant une thématique choisie auparavant avec l’enseignant (portrait/image de soi, objets du quotidien …).

Ces objets seront à la base d’un travail mené par Marie-Laure en classe et qui aboutira à une création de type Street Art.

Le déroulement sur l’année :

Phase 1 : L’artiste-résidente et un médiateur du service des Publics des Musées rencontrent les enseignants intéressés afin de préciser la thématique qu’ils souhaitent aborder dans le cadre de ce projet.

Phase 2 : Les élèves viennent visiter le Musée d’Art et d’Histoire de Provence afin de sélectionner les objets des collections qui seront la base de leur création.

Phase 3 : L’artiste intervient en classe au cours de l’année scolaire afin de créer avec les élèves.